L'impact des smartphones dans la société actuelle

Introduction


Thème : Crise et progrès des connaissances.


Sujet : L'impact des smartphones dans la société actuelle.


Problématique : Les smartphones ont-ils eu l'impact (économique et social) que l'on attendait dans

la société actuelle ?


Les smartphones qui se trouvent dans nos poches datent de la génération de 2007, mais l'apparition de

ses derniers remontent aux années 1990, avec la commercialisation de l'IBM Simon en 1994.

Depuis sa création, le marché du smartphone s'est très développé, entraînant avec lui une amélioration

 des conditions de vie des sociétés. Mais cette apparition du smartphone n'a pas eu que des points positifs

à travers le monde, bien au contraire ... Ces dossiers (plus ou moins graves) sont très compromttants et les

grandes marques essayent de les cacher au mieux.

Nous allons donc voir les répercutions qu'ont eu les smartphones dans l'économie puis sur la société

actuelle.

Partie économie

 

Les smartphones ont eu un impact concret dans l'économie actuelle.

A partir des années 1980, avec l'apparition des premiers téléphones portables, l'économie mondiale a bien changé. Les modes de productions ont aussi été impactés, avec le début de la délocalisation des usines vers les pays émergents (Chine).

 

Le marché du smartphone :

Le marché actuel des smartphones est très grand et représente un chiffre d’affaire important. On estime à 1,5 milliard, le nombre de smartphones vendus durant l’année 2015 dans le monde. Le marché s'ouvre chaque jour un peu plus à des nouvelles régions, de nouveaux pays. De nouvelles marques totalement inconnues apparaissent (Vivo au Brésil ; Xiaomi ou Oppo en Chine) et concurrencent directement les ''marques traditionnelles'' ( Samsung, Apple …). Ces nouvelles marques attirent les consommateurs par leurs innovations, leurs designs et leurs prix bas.

En 2016, le marché mondial du smartphone a ralenti dans les pays développés alors que dans les pays émergents, le marché est toujours en hausse.

Concernant les parts du marché mondial, c’est Samsung qui arrive premier dans le nombre de téléphones vendus, malgré une baisse toujours plus importante. La firme sud-coréenne devance Apple qui, elle aussi, affichait une baisse, mais aujourd'hui, elle revient à égalité grâce à la sortie de l'IPhone 7. La 3ème place est occupée par Huawei. La marque chinoise a su s'implanter dans les marchés européens et américains malgré la crise, et affiche donc une hausse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les constructeurs sont très attentifs aux tendances du marché et aux ''modes'' des consommateurs. En effet, les consommateurs veulent des smartphones toujours plus grands, plus performant, plus endurants, etc… Le design compte aussi beaucoup. On passe de téléphones comme le Samsung Player One au Samsung Galaxy Note 7 en une dizaine (voir vingtaine) d’années.

Sur le graphique, on remarque que la courbe de Nokia s'arrête fin 2012 car l'entreprise a été rachetée par Microsoft, cela s'appelle une fusion d'acquisition. D'autres exemples de fusion d'acquisition peuvent être mentionnés, comme le rachat de Motorola par Google en 2011, qui l'a revendu en 2014 à Lenovo.


Samsung Galaxy Note 7

Samsung Player One

Les innovations se sont développées et se marginalisent très rapidement. Le plus flagrant est la démocratisation de l’écran tactile (il se trouvait sur un modèle seulement il y a encore quelques années, aujourd’hui, il est partout). On trouve aujourd’hui des innovations sur la sécurité (déverrouillage avec empreinte digitale, …), les photos (capteurs toujours plus performants) ou bien sur les réseaux de télécommunications (4g/4g+). Ce domaine [smartphone] se développe et entraîne avec lui plusieurs autres domaines (télécommunication, réseaux sociaux, montre connectées…). L’économie se développe alors encore plus vite. Mais réciproquement, si ce domaine est en crise, alors il entraîne les autres avec lui.

 

Les problèmes contemporains dus aux smartphones :

Le développement du smartphone n’est pas si parfait qu'on le pense. Les consommateurs reprochent aux constructeurs de fabriquer volontairement des smartphones beaucoup moins résistant qu’avant et de dégager une plus grande marge grâce à cela. Quelques exemples très concrets : les écrans des smartphones sont devenus très fragiles ou bien les batteries beaucoup moins résistantes. L’obsolescence programmée (fait de fabriquer des produits fragiles, afin que les consommateurs rachètent) est devenue beaucoup plus présente qu’auparavant. Ce qui entraîne beaucoup de problèmes contemporains. Des décharges à ciel ouvert, ainsi que d'autres problèmes sociaux (que l'on abordera dans la partie sociale) se développent dans les pays pauvres.

 

Quelques chiffres :

-Dans le monde, il se vend 57 téléphones à la seconde, soit 1,8 milliard par an. 

-Le smartphone est un marché important. En effet en 2013 Samsung a eu un chiffre d'affaires plus important que le PIB du Paraguay, de la Croatie et du Luxembourg réunis. (environ 29 milliards d'euros pour le Paraguay, environ 60 milliards pour le Luxembourg et pour la Croatie).

-Le nombre de smartphones vendus en Afrique a augmenté de 83 % entre 2015 et 2016, en effet le marché africain connaît une forte augmentation du fait de l'arrivée de smartphones peu chères, fonctionnant sous Androïd et 3g fabriqués par des marques chinoises comme Huawei ou ZTE.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cybercriminalité :

La cybercriminalité est un phénomène qui prend des proportions démesurées dans le monde et surtout en Afrique où la pauvreté est importante, ce qui est notamment l'une des causes principales de la montée du cybercrime. Par exemple en Côte d’Ivoire, cette nouvelle forme de criminalité et délinquance pratiquée par les jeunes continue de faire de nombreuses victimes, à travers des pratiques d’arnaques faites de mensonges sur des questions liée à l’héritage, la loterie, l’usurpation d’identité, le « love tchat », l’usurpation de compte mail, la commande avec promesse d’achat. Les pirates informatiques ont réussi à soustraire à des honnêtes citoyens au cours de l’année 2015, plus de 14 milliards de Francs CFA soit environ 2 milliards d'euros. Dans le monde, elle a engendré une perte de 445 milliards d'euros. Cela a pour conséquence une perte d'une somme d'argent (parfois importante) des victimes.


Les contrefaçons :

Si les smartphones créent aujourd'hui un engouement mondial, ils n'échappent pas aux contrefaçons et au marché noir, au contraire, il est important. En effet, les grandes marques comme Apple voient leurs produits copiés ce qui réduit leur chiffre d'affaires. C'est une perte importante dans l'économie mondiale.


Type de smartphone vendu en Afrique. Ici le Samsung Galaxy Y

Partie sociale

 

Les smartphones ont changé fondamentalement le mode de vie des sociétés, en particulier ceux des sociétés occidentales. En effet, plus besoin d'aller au supermarché à l'autre bout de la ville, rester coincé dans les bouchons et attendre des dizaines de minutes à la caisse. On peut commander des produits sur internet avec notre smartphone et ils seront livrés chez nous dans un délai plus ou moins important. Les smartphones facilitent donc la vie, on peut désormais (presque) tout faire rien qu'avec notre portable. Aujourd'hui il est même possible de payer avec son smartphone (Apple Pay par exemple).

Même au quotidien, on peut allumer une lampe, fermer ses volets ou bien surveiller sa maison grâce à son smartphone. Les informations, aussi, connaissent une amélioration. On peut presque ''tout'' savoir ce qui se passe dans le monde, en restant chez soi. La télévision, elle, ne peut pas le faire pour plusieurs raisons (politiques, censure…).

Les smartphones ont aussi changé notre moyen de communication: grâce aux réseaux sociaux et aux boîtes mails, vous pouvez parler à vos proches peu importe la distance qui vous sépare.

D'après LesEchos.net, le marché du smartphone en Afrique se développera énormément dans les années à venir, entraînant avec lui une amélioration des communications (couverture téléphonique plus grande), ainsi qu'un développement de plusieurs autres secteurs (notamment la santé).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

Les smartphones ont certes révolutionné le quotidien des habitants des pays du ‘’Nord’’ mais leurs répercutions (négatives) sont très graves surtout dans les pays du ‘’sud’’. Les multinationales (Samsung, Apple, LG, …) cachent la vérité sur la fabrication aux consommateurs occidentaux pour éviter de futures pertes de clients et donc une baisse de leur chiffre d’affaires. En effet, le sujet est assez tabou surtout pour les grandes marques.

 

Les problèmes contemporains dus aux smartphones :

Le marché du smartphone a aujourd'hui des externalités négatives plutôt conséquentes.

A Accra, au Ghana, la décharge d'Agbogbloshie s’étale sur plus de 10km. De nombreux produits électroniques usagés sont déversés en toute illégalité (dont des smartphones). Les prés ainsi que les arbres ont disparu, et les ruisseaux sont devenues extrêmement pollués. Des enfants et des adultes y travaillent pour un rien (à peine 1€ par jour). Ils doivent brûler les plastiques afin de récupérer les métaux et les revendre. Les produits chimiques, libérés lors des incinérations, vont dans les sols, qui deviennent stériles, dans l'eau, et dans les poumons des ''travailleurs'' qui tombent malades.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


En République Démocratique du Congo (RDC, la carte est disponible dans la rubrique ''annexe''), c’est un autre sujet très controversé qui fait tache. Le RDC possède des gisements de métaux parmi les plus importants au monde et les plus convoités par les multinationales du smartphone. Mais leurs exploitations sont très mal gérées. Ainsi, des enfants de 10 à 15 ans (15 = âge légal pour travailler au RDC) travaillent en toute illégalité dans les mines pour aider leurs familles. Les galeries sont rudimentaires et mal aménagées. Les conséquences sont désastreuses, de nombreux éboulements ont lieu. Les mineurs meurent asphyxiés (leurs corps ne sont pas déterrés) ou sont blessés (victimes de fractures). Chaque mois, ce serait plus de 5 mineurs qui mourraient par mines. Les salaires sont aussi très bas pour un travail extrêmement physique et dangereux.

Les moindres petits villages du RDC (entre autres) possédant des filons de cobalt, de coltan (ou autres métaux), deviennent de grandes mines à ciel ouvert. Les forêts sont rasées, les sols creusés, les eaux polluées, etc... Le nombre de mines de cobalt dans le sud et de coltan dans le Nord-Est du pays ont beaucoup augmenté, notamment grâce aux ventes de smartphones qui ont explosé dans le monde (le cobalt et le coltan étant utilisés dans la fabrication).

Les bénéfices obtenus par la vente de ces minerais ne vont pas au RDC seul, ils vont aussi aux différents groupes armés, dont notamment le M23, un important groupe rebel à majorité ethnique Tutsi dans le Nord Kivu, qui s’affrontent et qui déchirent le pays. En effet, le nord-est du RDC (la région du Nord-Kivu) est contrôlé par ce groupe armé (ennemis du gouvernement de Joseph Kabila, le président du RDC) qui exploitent les mines sans tenir compte des lois internationales. Le M23 finance son armée grâce à la vente des métaux aux multinationales du smartphone, peut soucieuses de la provenance des minerais. A noter que la guerre au RDC est quand même la guerre la plus importante au monde depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En Chine, des marques comme Samsung ou Huawei sont suspectées de faire travailler des enfants dans les usines fabricants leurs smartphones, action totalement contraire aux droits internationaux. De plus, ils seraient sous-payés et travailleraient à un rythme effréné, tout comme les adultes. En moyenne, les marques ne dépensent que 2,38 € par téléphone en main d’œuvre (soit à peine le prix de 2 baguettes de pain pour des appareils que l'on peut payer jusqu'à 1000 € voire plus). En effet, si l'on s'intéresse au Galaxy S5 de Samsung, qui coûte environ 190 € à fabriquer, se trouve en magasin au prix de 450 € (soit 260 € de marge). Beaucoup d'autres marques ont des cas similaires à Samsung ou Huawei comme Apple, Sony, LG, etc...

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Parmi les plus gros problèmes, on peut parler de la ville de Baotou dans la région de Mongolie intérieure (dans le Nord de la Chine). Une entreprise nommée Baogang, fabrique des métaux pour les multinationales du smartphone. La fabrication utilise énormément de produits chimiques, qui sont ensuite déversés dans le lac de la ville (600 000 tonnes de déchets acides par an). L’eau n’est donc plus potable, les sols sont devenus infertiles et radioactifs. Les éleveurs de Baotou voient leur bétail contaminé et muté. Quant aux populations, elles sont aussi touchées, victimes de cancers et de tumeurs. De plus en plus de personnes meurent avant 40 ans. Autre conséquence, plus de 4000 personnes auraient déjà quitté la ville (en 2013). Le lac est surveillé et interdit d'accès à toutes personnes, par les services secrets chinois et Baogang. En conclusion, c’est une ville ainsi que ses villages aux alentours qui sont sacrifiés pour fabriquer des composants de smartphones (vibreur, appareil photo, etc...). L'affaire est étouffée et cachée par le gouvernement chinois lui-même, du fait que ce milieu se trouve dans une zone sismique. Il est possible qu'un jour dans cette région se produise un séisme qui pourrait provoquer l'ouverture du lac, et le déversement des eaux toxiques dans le fleuve jaune (qui traverse de nombreuses grandes villes chinoises). C'est donc un risque majeur qui peut engendrer des dégâts économiques et sociaux important.


 

 


 

 

 

 

 

 

 

La cybercriminalité :

La cybercriminalité et les personnes la pratiquant dans le monde entier ( vu précédemment dans la partie économie) provoquent un déclin moral des victimes au niveau social plus ou moins important (cela peut aller d'une déprime jusqu'au suicide).

 

L'addiction à ces appareils :

Les smartphones affectent les rapports sociaux. Le premier problème est dû au fait que ces appareils créent une dépendance en termes de communication : l’homme est ainsi poussé à utiliser son téléphone à n’importe quelle occasion. La communication « réelle » devient donc superficielle. Des études en 2008 ont révélé que 66 % des personnes ressentent une peur d'être séparées de leur portable, à tel point qu'un nouveau mot a été créé pour définir cela, c'est la nomophobie. La dépendance aux téléphones portables entraîne des difficultés de concentration et d’apprentissage chez les écoliers. Cette addiction nous a éloigné des personnes proches, la communication réelle est moins présente.

 

D'après un sondage que nous avons réalisé sur Google+ auprès

d'une majorité d'adolescents, sur 476 votes, 74% avouent passer

plus de deux heures sur leurs téléphones. Seulement 5% avouent

passer moins de 30 minutes.

 

L'impact sur la scolarité :

On constate que sur les réseaux sociaux, beaucoup de

personnes font des fautes d'orthographe (surtout les écoliers).

Or les étudiants passent de plus en plus de temps sur leurs

smartphones, ce qui a provoqué une baisse du niveau scolaire en

général, car ils passent moins de temps à étudier.

Cela peut avoir des conséquences sur l'avenir. En effet, si un

individu commet plusieurs fautes sur son CV, il a peu de chance

d'être embauché.

 

 

 

Nouveau système de paiement,                       Apple Pay

Enfant ghanéen dans la décharge                  d'Agbogbloshie

Mineurs congolais

Soldats congolais dans le Nord-Kivu

Travailleuses chinoises

Samsung Galaxy S5

Lac de Baotou

L'impact sur la santé :

Les adolescents sont devenues de plus en plus addicts à leurs smartphones. Les répercussions qui en découlent, nuque, main, poignet sont très sollicités ce qui peut provoquer des problèmes d'articulations.

Les smartphones sont aussi dangereux, car ils émettent des ondes nocives à la santé (provoquant des cancers). Cependant, les constructeurs ont une limite maximale à ne pas dépasser. Ce sont les DAS. Ils doivent être compris entre 0 et 2 W/kg. Les smartphones peuvent aussi brûler, par exemple le Galaxy Note 7 de Samsung a été retiré du marché, car sa batterie prenait feu, ce qui risquait des brûlures.

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

La répartition des smartphones dans le monde :

On remarque que le nombre total de téléphones dans le monde est d'environ 5,9 milliards, soit une moyenne d'environ 28,2 millions de téléphones par pays. On constate que leur répartition mondiale est très inégale. En effet, on observe que la plupart des pays en rouge sont des pays du Sud (Somalie, Birmanie ou bien la Corée du Nord). Seuls quelques pays du Nord sont en rouge comme le Canada ou l’Australie. A contrario, les pays du Nord sont en bleu, seul quelques pays du Sud comme le Nigeria ou le Brésil sont en bleu.

Samsung Galaxy Note 7

Conclusion

 

Les smartphones ont eu un impact important sur la société et l'économie actuelle mais pas vraiment comme nous l'attendions, tel que la révolution industrielle (1850-1940) par exemple, même si aujourd'hui ceux-ci prennent de plus en plus de place dans nos vies.

L'apparition des smartphones a entraîné un très gros développement de l'économie malgré la crise. Ceci est très visible en regardant le chiffre d'affaires des grandes entreprises comme Samsung ou bien comme Huawei qui voit celui-ci augmenter de 35,5 % en 2015. Si les smartphones ont un impact positif sur l'économie et sur l'emploi, il est cependant négatif d'un point de vue social. De nombreux exemples le confirment : RDC, Baotou, Accra, etc... Les conséquences les plus graves se trouvent en majeure partie dans les pays du ''Sud'' mais des répercussions négatives sont aussi visibles dans les pays du ''Nord'' (notamment sur l'éducation).

Les smartphones ont donc, pour l'heure, un bilan mitigé voire même assez négatif.

En Afrique, les smartphones devraient jouer un rôle majeur dans le développement des pays, en améliorant certains domaines comme la santé.

Le marché du smartphone à cependant de beaux jours devant lui, de nouvelles inventions (commercialisées ou encore à l'état de prototype) vont voir le jour notamment avec les écrans ou les batteries pliables ou encore les doubles capteurs photos (très appréciés par les consommateurs).

Les smartphones sont aussi une ''mode de la société'', car la population mondiale, même dans des pays sous-développés ou sous régime totalitaire (Corée du Nord) souhaitent en posséder.

Les smartphones ont une réelle utilité, et vont encore nous servir pendant longtemps, cependant de très grosses améliorations doivent avoir lieu pour éviter le développement des inégalités et des problèmes (sociaux, environnementaux, ...) qu'ils engendrent, ainsi que pour devenir plus humain.

 


Thaïlandais regardant leurs téléphones 

Un des premiers écrans pliables au monde développé par Samsung

Double capteur photo (développé par Leica pour le Huawei P9)

Service gratuit facile et accessible à tous

Je crée mon site